FJT /// Bétheny

 

résidence jeunes travailleurs

Ce diaporama nécessite JavaScript.

31 logements en locatif social

maîtrise d’ouvrage /// Foyer Rémois
maîtrise d’œuvre /// HF architectes
Ingéba, structure / MCI, fluides / Prima, économie
SDP /// 1 130 m²
montant des travaux /// 1 800 000 €
mission complète conception & suivi chantier
démarrage jan. 2012 – livraison jan. 2017
© Maxime Delvaux / HF

Située au cœur de la cité-jardin des Aquarelles, cette opération est destinée à accueillir des résidents pour de courtes durées, une attention particulière a donc été portée sur le traitement des espaces communs afin de favoriser les usages de sociabilité et de rencontre.
L’implantation du bâtiment prend en compte l’insertion à l’ouest de la parcelle d’un cheminement piéton public en liaison avec le secteur en développement des Docks Rémois.
Suivant la courbe de la rue Camille Guérin qui est en pente, la résidence en forme d’arc dispose de deux entrées : l’une, à l’extrémité basse, qui dessert également les services communs ; l’autre, en amont de la rue, permettant un accès direct aux logements. La distribution intérieure est assurée par deux niveaux de coursives côté rue qui suivent la courbure. Ces coursives à l’air libre, sont délimitées par un jeu de lames verticales en bois brûlé, plus ou moins rapprochées, afin de ménager l’intimité nécessaire aux entrées des logements tout en offrant des points de vue sur le paysage arboré environnant. L’ensemble des pièces à vivre sont regroupées en façade sud, chaque appartement s’ouvre généreusement sur le jardin en cœur d’îlot. Les coursives animent la façade nord. Cette implantation optimise les performances énergétiques du bâtiment dont l’isolation thermique a été renforcée.
Tirant parti de la pente de la rue, le parking partiellement semi-enterré forme une assise transparente entre la rue et le jardin.
La volonté de révéler la réalité constructive de l’édifice a nécessité une mise en œuvre soignée. Le béton préfabriqué de la façade nord est lasuré en noir. La façade concave donnant sur le jardin est construite en briques thermiques recouvertes d’un enduit minéral sombre qui s’harmonise avec la lasure. Les sous-faces des coursives et du porte-à-faux de l’entrée basse sont laissées en béton brut. Les lames de bois brûlé révèlent leur veinure. Les espaces du rez-de-chaussée sont délimités par des panneaux en maille d’acier galvanisé.